La chaise Louis Ghost de Philippe Starck

par | Août 31, 2018 | Histoire du design

Histoire des arts Domaine artistique « Arts du quotidien »

Œuvre choisie par l’ensemble de l’équipe enseignante en technologie
La chaise Louis Ghost du designer Français Philippe Starck

La chaise pèse 5,4 kg et ses dimensions : 54 cm de largeur, 94 cm de hauteur, 67 cm de hauteur pour les accoudoirs et 47 cm pour l’assise sont très proches des dimensions de la chaise Louis XVI dont s’est inspiré le designer Philippe Starck.

La chaise Louis Ghost est la chaise créer par un designer la plus vendue au monde.
Elle a été créer en 2001 et 10 ans après elle était déjà vendu à 1.5 millions d’exemplaires.

Cette chaise transparente est réellement international, elle se fond dans tous les décors, on la retrouve partout dans le monde.

Voici ci-dessous une présentation de la chaise Louis Ghost par son designer Philippe Starck

 

La chaise Louis Ghost est réalisée en polycarbonate, une matière plastique transparente particulièrement résistante aux éraflures et aux agents atmosphériques, ce qui permet une utilisation à l’intérieur et à l’extérieur.

L’utilisation du polycarbonate permet d’obtenir une variété de couleurs en transparence mais il est également possible d’obtenir de l’opacité dans le polycarbonate telle la série opaque dans lesquelles des chaises blanches, noires rouges sont disponibles.

 

 

 

Extraits d’un article de Jacques SAMELA – le touche à tout du design français

Philippe Starck est né le 18 janvier 1949 à Paris, il est le fils de l’ingénieur-inventeur-dessinateur d’avions, André Starck.

Chaises, fauteuils, presse agrumes, brosses à dents, motos, vélos, pâtes, cafés, hôtels, maisons, immeubles, robinet, la freebox  …. Voici une petite idée, très petite même de l’œuvre prolifique de Philippe Starck (www.starck.com), le designer français le plus connu au monde.

Il étudia à l’école Nissim de Camondo (www.lesartsdecoratifs.fr) à Paris, avant de devenir à 20ans le directeur artistique de la maison d’édition Pierre Cardin. Ensuite, il fonda sa première agence de design Starck Product, appelée par la suite Ubik, en hommage au roman de l’auteur de science-fiction, Philip K Dick.

C’est au début des années 80 que Philippe Starck se fit remarquer du grand public, avec notamment la décoration des appartements privés du président François Mitterrand à l’Elysée, et avec le succès du Café Costes.

Depuis, c’est un nombre incalculable de réalisations que le designer a pu mettre en œuvre.

Mais, au delà de ces réalisations, reconnues de par le monde, et donc de sa notoriété, il ne faut pas occulter le Philippe Starck qui, dès le début de sa carrière, adopta une charte éthique en s’interdisant de travailler pour des secteurs comme celui des armes, de l’alcool, du tabac, du pétrole ou encore de la religion, car susceptibles de rogner sur son intégrité, en raison notamment de leur puissance, le Philippe Starck écologiste, avant l’heure, avec sa maison en kit créée pour les 3 Suisses (son seul échec), ou encore la maison préfabriquée en bois, appelée Path.

Ou encore le Philippe Starck, soucieux du monde qui l’entoure et qui souffre, avec l’élaboration de l’Ideas Box pour les camps de réfugiés de l’ONU, à la demande de Bibliothèques Sans Frontières (www.bibliosansfrontieres.org).

Le crédo de Phillipe Starck est depuis le début de sa carrière de démocratiser le design, afin justement de le rendre accessible à tous.

Pour certains projets il travaille gratuitement lorsque sont design est destiné au plus grand nombre c’est a dire les personnes aux revenus modestes, on peut citer par exemple la carte Navigo qu’il a dessiné en 2013.

Philippe Starck affuble souvent ses créations de noms toujours amusants comme la lampe Marie Coquine de Baccarat , le tabouret Bubu, la chaise Boom, ou encore les fauteuils Ploof, Eros ou Mr Impossible.

En savoir plus sur le designer Philippe Starck

Biographie très complète réalisée par par Jonathan Wingfield 

Article sur Philippe Starck paru dans ‘ Ma maison mon jardin ‘

 

Chaise « La Marie »

La chaise Louis Ghost fait suite à une autre chaise transparente « La Marie » première chaise au monde réalisée en plastique polycarbonate en 1999.

Elle est présentée au salon du meuble de Milan de manière spectaculaire : une série de machines prêtées par Fiat, disposées en cercle, heurtaient systématiquement les chaises afin de prouver leur résistance absolue et leur flexibilité et de vaincre la méfiance de ceux qui considéraient qu’une chaise transparente comme le verre risquait d’être aussi délicate et fragile.

 

Chaise « Victoria Ghost »

Cette chaise sans accoudoir est complémentaire à la chaise Louis Ghost, elle s’inspire des chaises style Victorien.
Cette chaise est présente dans un dortoir de la MELH des Loges.

 

La chaise Victoria est également déclinée en chaise tabouret de bar, comme dans la photo ci-dessous de la galerie musée Baccarat à Paris, décoré par Philippe Starck.

 

Chaise Mi Ming  ( 2009 )

Dans la série des chaises qui surgissent du passé, la chaise Mi Ming

 

« Notre métier n’est en aucun cas un métier d’artiste, en aucun cas un métier d’esthéticien, c’est un métier de sémanticien… Il faut que les objets envoie des signes, comme des enfants, des animaux, ou un feu de bois. »
Philippe Starck
 
 
La chaise Louis Ghost a connu un énorme succès qui se poursuit encore aujourd’hui.
On estime que plus d’un million et demi de chaises ont été vendues depuis 2002.
 
Elle est utilisée dans plusieurs restaurants, hotels, présentations … tels que
  • Le Ufo Restaurant en Slovaquie
  • Le Chalet La Grolla en Italie
  • Le Restaurant Kong à Paris en France
  • Le Restaurant Lido à Sentosa dans la république de Singapour
  • L’ Université Andrassy de langue allemande à Budapest en Hongrie
  • Louis Ghost en version théâtrale à la maison de l’Opéra de Sydney en Australie
    Présentation du nouveau parfum «lovely» de Sarah Jessica Parker au Macy’s de New York aux États Unis,
  • Défilé de mode au Museum of Latin America Art de Buenos Aires
  • 45e anniversaires de carrière de Valentino à Rome en Italie
  • etc etc etc
 
A quoi peut tenir ce succès ?
 
La chaise Louis Ghost possède trois caractéristiques :
• elle reproduit un style ancien très typé qui n’était plus utilisé de manière moderne, le style Louis XVI.
• elle est réalisée dans un matériau bon marché, le plastique.
• elle est transparente
 
Anachronisme du style, absence de noblesse du matériau, manque d’affirmation de la matière, le
risque était grand que cette chaise soit boudée par le public, or c’est tout le contraire qui s’est
produit. Comment peut-on expliquer un tel engouement ?
 
Anachronisme ou modernité du style ?
 
Prenant à cette occasion le contre-pied de Magritte, on pourrait dire «ceci est une chaise», ce qui veut dire que si une chaise répond à sa fonction pour laquelle elle est conçue, c’est-à-dire permettre à une personne d’être assise de manière confortable, c’est une chaise, et ceci quelque soit le style auquel elle se rattache formellement.
Il ne s’agit pas d’un objet ayant fonction de décoration, c’est une «chaise en soi» qui existe indépendamment des matériaux utilisés et des détails formels.
 

Or, on sait que la chaise de style Louis XVI était une chaise très confortable avec son dossier en médaillon qui permettait l’appui du dos au-dessus du creux des reins et avec ses accoudoirs qui permettaient le maintien et le repos des bras.

On peut donc considérer que sur le plan fonctionnel, la chaise Louis Ghost répond bien à sa fonction.
 
 
Souvent en décoration, l’utilisation de formes et de styles anciens s’effectue sur le principe du détournement, il s’agit alors d’utiliser une forme dans un but autre que celui pour lequel elle était initialement créée, par exemple un but humoristique.
 
Or la chaise Louis Ghost de Philippe Starck n’est en rien un détournement de la chaise Louis XVI , elle est une chaise Louis
XVI et à ce titre est attachée à elle la valeur positive apportée par la caution de l’histoire et de l’aristocratie.
 
 
Mais c’est aussi une chaise surgie du passé au mépris des codes qui veulent que chaque époque ait son style propre tel le fantôme d’un mort qui reviendrait hanter les vivants.
C’est ce que signifie le nom Ghost accolé au prénom Louis.
Ainsi, ce n’est pas seulement la chaise qui revient nous hanter, c’est toute l’époque qui l’a créée et avec elle l’image de Louis XVI guillotiné.
L’accolement au nom Ghost du prénom Louis dans lequel tout le monde reconnaît Louis XVI permet astucieusement à la fois de situer la chaise sur le plan historique et d’augmenter encore le caractère dramatique apporté par le mot Ghost.
 
Il fallait pour que la sauce prenne, que le style ne soit pas en opposition trop marquée avec l’esprit de l’époque actuelle qui cultive le minimalisme et les formes épurées dans le design.
 
Or le style Louis XVI est lui-même un style minimaliste et épuré si on le compare aux exagérations et aux outrances du style rococo du style Louis XV qui l’a précédé.
 
 
Économie des matériaux, simplicité des formes en référence à des formes géométriques de base, utilisation des formes rectilignes, ce
sont là des préoccupations que l’on pourrait qualifier de modernes.
Ce n’est donc pas par hasard si Philipe Starck a choisi ce style pour cette chaise plutôt qu’un autre, il a choisi le style qui trouvait des résonances dans l’époque actuelle.
 
Dépassement de la banalité du matériau par la désincarnation et la transparence
Le plastique est un matériau banal et sans noblesse, symbole de la production industrielle de masse
à bas coût… Soit ! Faisons disparaître le plastique
 
 
Et puisque nous sommes dans le domaine de l’irrationnel où les spectres des objets disparus reviennent hanter notre présent, grâce à une incantation magique faisons disparaître la matière du plastique, gommons son apparence et rendons-le cristallin, totalement transparent, immatériel en le réduisant à sa structure intime, à son «essence», à «l’idée» même de la chaise, comme pour un fantôme.
 

Il est intéressant de comparer la chaise Louis Ghost à la structure en bois des chaises Louis XVI.
C’est dans ces conditions que l’on visualise le mieux de degré de parenté très proche entre les deux chaises.
 
 
Cet article est inspiré de l’article décryptage de la chaise Louis Ghost sur le blog  https://enkidoublog.com/
Article au format PDF
 
 
 

La chaise Louis Ghost fut créée en 2001 par le designer Philippe Starck pour le fabricant de meubles milanais Kartell.

Kartell est une entreprise italienne spécialisée dans la fabrication de produits en plastiques de luxe fondée en 1949 à Milan par Giulio Castelli ingénieur chimiste.

L’ingénieur chimiste Giulio Castelli a le premier fait du plastique un article moderne et qualitatif avec sa première pièce culte, la chaise conçue par le designer Joe Colombo en 1967, première chaise au monde a avoir été moulée en polypropylène par injection en un seul moule.

Kartell fabrique essentiellement des produits en matière plastique.

L’entreprise a acquis une maîtrise technique dans la mise en œuvre du plastique permettant de fabriquer des produits de plus en plus complexes.

Certains des produits fabriqués par Kartell sont devenus des classiques du design et différents designers du monde entier ont travaillés pour l’entreprise Kartell.

La chaise Louis Ghost de Philippe Starck est le plus grand succès de Kartell, celle-ci depuis 2002 à été vendu à plus de 1.5 million d’exemplaires.

Article PDF sur l’entreprise Kartell et la fabrication de mobilier transparent

Présentation de la chaise Louis Ghost par l’entreprise Kartell

Ci-dessous publicité Kartell sur la chaise Louis Ghost

 

La fabrication des chaises en matériaux plastiques

Ci-dessous, une vidéo de la fabrication de la chaise Panton en plastique Polypropylène du designer Danois Verner Panton

Cette chaise est la première de l’histoire a être réalisée en injection plastique en une seule pièce.

Concernant la chaise Louis Ghost, il y a des difficultés supplémentaires de fabrication à cause de la matière, le polycarbonate transparent beaucoup plus difficile à mouler, également à cause de forme de la chaise notamment le dossier en médaillon et les accoudoirs.
Mais le principe de base de la fabrication, le moulage par injection plastique en une seule pièce  reste le même.

 

 

 

La notion de design démocratique

Philippe Starck parmi son œuvre prolifique a conçu de nombreux objets dont le design peu être qualifié de design démocratique.

Il n’est pas le seul et pas le premier ( voir les parties Jean Prouvé, style scandinave … ) dans l’historique du design.

Dans son inépuisable création d’objets du quotidien, Philippe Starck veille à imaginer des objets comme il dit « justes » et « bons » en intégrant avec passion la perception globale de notre environnement et du monde qui nous entoure.
Design démocratique pour les 3 Suisses ou La Redoute, chaises ultra accessibles pour XO ou Kartell

Lorsque le designer parle de d’objet juste il parle notamment d’objet ayant un prix juste.

Que signifie pour Philippe Starck un prix juste ?

Le prix des chaises imaginés par des designers.

Concernant la chaise Louis Ghost, si vous allez sur le site du distributeur officiel Kartell il vous en coutera 289€
http://www.kartell.com/fr/petits-fauteuil_cod20000112el.html

Vous pouvez trouver des copies de la chaise Louis Ghost en allant sur internet, les prix les moins cher démarrent à 89€

Voici ci-dessous les prix de plusieurs chaises célèbres.

Prix des distributeurs officiels et des copies, le prix des premiers modèles réalisés par les designers sont très très cher comme les œuvres d’art, sculptures ou peintures.

prix-reproduction-chaises-design

 

 

 

 

Variantes de chaises Louis Ghost et meubles complémentaires

Fiche HDA sur la chaise Louis Ghost
Au format LibreOffice
Au format PDF

Imprimer