Gottfried Wilhelm Leibniz

par | Juil 1, 2018 | Les pionniers de l'informatique

Né à Leipzig le 1er juillet 1646 en Allemagne, Gottfried Wilhelm Leibniz fut un des plus grands génies qui aient existé.

A la fois philosophe, théologien, mathématicien, physicien, historien, ingénieur, il cultive et perfectionne presque toutes les branches des connaissances humaines. Son immense érudition et sa vaste intelligence sont servies par une mémoire prodigieuse. Il prend part à tous les travaux scientifiques de son siècle et aux affaires de la vie publique, littéraire et religieuse.

Leibniz est le premier à réaliser la simplicité du système de numération binaire dans les opérations arithmétiques.

En 1666, il imagine un système universel de raisonnement, concept qu’il ne poursuivra pas mais qui sera pourtant repris au XIXème siècle par George Boole (1815 ; 1864) et Augustus de Morgan (1806 ; 1871).

Leibniz essaya de perfectionner la pascaline, la machine à additionner inventée par Biaise Pascal en 1642. Il chercha à accroître le potentiel de ce mécanisme afin de lui permettre d’effectuer des multiplications et des divisions. Il y parvint en concevant un dispositif mécanique nommé « cylindre de Leibniz ». Cette machine représentait une réelle percée scientifique à cette époque. Précédemment, en raison de la complexité de manipulation des chiffres romains, la multiplication n’était enseignée que dans les établissements de haut savoir.

Le cylindre de Leibniz fut utilisé dans toutes les calculatrices mécaniques ensuite, y compris la dernière calculatrice mécanique commercialisée la Curta ( 1948 – 1972 )

À sa mort, en 1716, ce grand homme a légué près de 50.000 documents et 15.000 lettres, écrits par ses soins en latin, en français et en allemand, à la ville. Ceux-ci sont conservés à la bibliothèque municipale mais n’ont pas tous été publiés.

 

Voici ci-dessous une version courte d’un reportage Arte sur la vie et les découvertes de Leibniz

 

Version complète du reportage sur Youtube

 

 

Imprimer