Chaîne d’énergie et chaine d’information avec carte Microbit

par | Nov 23, 2017 | Microbit

Dans une chaîne d’information, les trois étapes peuvent être assurées par trois matériels séparés, comme c’est le cas dans l’exemple ci-dessous de l’éclairage automatique d’un abribus.

– Un capteur de présence et un capteur de luminosité pour l’acquisition
– Une carte électronique Arduino possédant un microcontrôleur pour le traitement
– Un afficheur LCD pour communiquer

Une carte électronique programmable permet également d’assurer plusieurs étapes de la chaîne d’énergie.

C’est le cas de la carte électronique programmable microbit. qui d’ailleurs ne possède pas un microcontrôleur mais deux qui vont collaborer pour effectuer des tâches différentes. Et d’ailleurs il ne vont pas seulement s’occuper du traitement de l’information pour donner des ordres en fonction des capteurs mais aussi transformer et manipuler l’information pour communiquer avec l’extérieur. (gestion des communications Bluetooth et USB)

Sur la même carte est intégrée une matrice d’affichage de LED pour la communication vers l’utilisateur et des capteurs (bouton poussoir, magnétomètre et accéléromètre )

Les objets électroniques programmables que vous utilisez

Démontez un smartphone en panne, un appareil photo numérique, une montre connectée.
Vous ne verrez pas un circuit électronique pour le traitement de l’information, un circuit électronique pour l’écran permettant de communiquer les informations à l’utilisateur, vous ne pourrez pas voir exactement ou se trouve l’accéléromètre, le capteur de proximité ..

Le fait de regrouper plusieurs étapes de la chaîne d’information dans un seul matériel s’appelle l’intégration. C’est une tendance dans l’industrie électronique car cela coûte moins cher de faire un seul circuit électronique certes plus compliqué plutôt que de fabriquer plusieurs circuit un peu plus simple.

Et surtout l’intégration permet de réaliser des systèmes électroniques plus petits, c’est ce que recherche le client généralement.

Comment comprendre alors comment tout cela fonctionne ?

Pour savoir comment est acquise, traitée et visualisé l’information et par quoi dans un système électronique intégré et bien la solution c’est de consulter la documentation du constructeur.

Et pour la chaîne d’énergie ?

Il est évident que la carte microbit qui trouve son énergie électrique, soit de la connexion USB de l’ordinateur ou des piles ou une petite batterie, ne peut pas fournir directement de l’énergie vers un éclairage, des moteurs, un radiateur …
La carte microbit est limité en voltage à 3.3V et 30mA en ampérage. C’est suffisant pour manipuler de l’information mais pas assez pour faire certaines actions qui nécessitent de l’énergie.

Tout comme pour les cartes électroniques arduino, il existe des cartes additionnelles pour faciliter les connexions vers l’extérieur.

Mais aussi des cartes additionnelles pour que de l’énergie circule en fonction des ordres à exécuter venant de la carte micro-bit.

 

Les cartes additionnelles utilisée en classe

Imprimer